MadCatz-RAT-TE.jpgMa R.A.T. 5 commence à montrer des signes de fatigue aussi ai-je décidé d'investir dans une nouvelle souris, la Mad Catz R.A.T. TE.

En comparaison, la TE est une version cheap de la R.A.T. 5 et l'appellation TE (Tournament Edition) apparaît un peu pompeuse. La base en aluminium a laissé la place à un plastique translucide la molette de défilement horizontal a disparu. Exit le réglage du poids par ajout de petites masses. Le réglage en longueur est maintenu, mais là aussi l'aluminium a disparu pour laisser place à un rail en plastique donnant un guidage et surtout un réglage plus qu’approximatif. Une fois prise en main, le support de paume se met à bringuebaler dans tous les sens. Bye, bye la qualité qui faisait le principal atout de la RAT5, et ce à un prix supérieur.

Un plus tout de même, on passe de 5600 à 8200 dpi. Un autre plus, les boutons de clic (droit et gauche) sont équipés de microswitches OMRON donnés pour 5 millions de clics. C'est la perte du clic gauche qui m'a fait abandonner la R.A.T. 5. Pour info, je viens de commander des switches OMRON pour moins 5€ les 10, port compris.

La R.A.T. TE présente la caractéristique propre aux souris munies de boutons additionnels, une prise en charge délicate sous LINUX.