1 - ACTIVATION DE SAMBA

Dans Services / SMB/CIFS / Paramètres, il suffit d'activer le groupe de travail WORKGROUP. Ne changez pas le nom de ce groupe de travail, c'est celui utilisé par défaut sur toutes vos machines:

OMV-samba-01.png

2 - PARTAGES

Dans Services / SMB/CIFS / Partages, on ajoute un à un les dossiers partagés: music, photo et video.

On peut régler finement les droits possibles pour ce partage. J'active pour ma part l'héritages des permissions et la Poubelle. Je ne rends pas ces dossiers publiques. On pourra toujours retoucher ce paramétrage:

OMV-samba-02.png

Un retour dans Gestion des droits d'accès / Dossiers partagés nous indique que cette fois, les trois dossiers sont bien référencés:

OMV-samba-03.png

3 - PRIVILÈGES

Pour permettre l'accès d'un dossier à un utilisateur, il faut régler les privilèges sur ce dossier.

Dans Gestion des droits d'accès / Dossiers partagés , on sélectionne un dossier et on choisit Privilèges. Une simple déclaration des groupes permet de donner accès aux utilisateurs:

OMV-samba-04.png

4 - LE PARE FEU

Il est fort probable que vous n'ayez pas encore accès à ces dossiers à partir d'un autre poste. Il reste à déclarer SAMBA dans le pare-feu en ouvrant en entrée les ports 137 et 138 en UDP, puis les ports 139 et 445 en TCP (source : http://blog.slucas.fr/fr/debian/iptables):

OMV-samba-05.png

5 - CONCLUSION

Voilà, votre Nas est opérationnel dans sa fonction première, celle de partager des fichiers de façon centralisée pour des clients au sein d'un réseau.

Il est possible d'attribuer d'autres rôles à ce NAS et surtout d'affiner les réglages pour augmenter la sécurité. Ceci offre autant de pistes pour l'écriture éventuelle de nouveaux billets.



OMV : 1 - Installation / 2 - Réseau / 3 - Firewall / 4 - RAID / 5 - Droits / 6 - SAMBA