Assemblage :

Aucun soucis particulier.

Le ventirad Noctua est vraiment imposant, il faut bien choisir l'orientation au moment de la fixation de la base sur la carte mère. Dans un sens on risque d'entrer en contact avec la carte graphique. Dans l'autre sens, on couvre un slot RAM. Il est toujours possible de supprimer un des deux ventilateurs surtout que le processeur intel ne chauffe vraiment pas. Je regrette presque d'avoir choisi aussi gros.

Les connexions du boîtier à la carte mère ne posent aucun problème des adaptateurs sont livrés avec la carte. Il suffit de penser à mettre les fils de couleur sur le + et les noirs sur le -. On regrettera l'absence d'un buzzer avec le boîtier. Pour le reste, ce boîtier est basique mais bien fini et silencieux.

La carte graphique trouve sa place sans aucun problème. Il reste bien 4cm au bout pour autoriser le montage d'un disque dur ou envisager le remplacement par un carte plus longue.

Pas de problème pour la RAM. Il suffit de bien penser les mettre dans des slots appairés. Le choix des slots est limité par le ventirad.

L'alimentation Corsair est placée dans le bas du boîtier. Les câbles sont gainés et suffisamment longs pour autoriser un cheminement propre et laisser l'air circuler.
Un détail que j'ai pris la peine de vérifier : il faut bien enlever le petit cache en plastique noir qui obstrue 4 broches du connecteur EATX12V de la carte mère et raccorder un cordon d'alimentation à 8 broches.

NE PAS OUBLIER D'ALIMENTER LA CARTE GRAPHIQUE ! Un thème récurent sur les forums. Combien de machines qui ne bootent pas, pour finir par découvrir qu'une carte graphique de dernière génération doit être raccordée à l'alimentation ?

Premier démarrage :

Au démarrage le BIOS trouve et paramètre tous les composants. Pour celui qui ne veut pas jouer à pousser la bête dans ses derniers retranchements, il n'y a rien à retoucher, si ce n'est l'ordre du boot et réduire le temps de détection des composants en IDE.

Installation des systèmes :

Ubuntu 9.10 (en attendant le 10.04 dans une semaine) : tout fonctionne sauf la carte graphique pour laquelle il faut installer les drivers. Au moment où je frappe cet article, j'ai toujours le message AMD Unsupported hardware dans le coin inférieur droit de l'écran qui m'indique que la carte ATI n'est pas prise en charge correctement. Pourtant je suis en 1920x1080 avec l'accélération graphique (Compiz opérationnel). Je ne cherche pas plus, dans moins de 10j il faudra recommencer avec Ubuntu 10.04.

Windows Seven : Aucun soucis, l'installation est bien plus longue que sous Ubuntu. Il faut inserrer les CD de drivers de la carte mère et de la carte graphique, rebooter encore et encore, mais ça marche.

Bilan :

Machine très stable, performante avec des températures en dessous de 40° pour la majorité des composants à charge normale. Côté bruit (un critère incontournable pour moi), la machine est silencieuse à charge normale. Le ventilo de la carte graphique souffle dans les jeux 3D, mais rien de bien gênant; il n'arrive pas à couvrir le bruit du lecteur de DVD.

Remarques :

Pour être honnête, je dois préciser que j'ai du changer les barrettes de RAM car une sur les deux présentait un défaut qui rendait la machine inutilisable. On a bien essayé de m'expliquer qu'elles étaient bonnes et que c'était sans doute un mauvais paramétrage du BIOS. Vu le nombre de sujets sur le couple maudit G.SKILL + P7P55D, j'ai préféré demander un remplacement par des CORSAIR moyennant 9€ de surcoût. Un échange que le technicien de LDLC Lyon a fait sans aucun problème et je l'en remercie.

Un commentaire sur le lecteur de cartes Heden LECM525IN1 : c'est du cheap de cheap. Une fois allumé, il transforme le boitier sobre de chez ANTEC en sapin de noël. Basta pour la garantie ! J'ai coupé toutes les pattes des LED pour éviter une publication chez www.jackypc.com.
Les HUB USB mettent un temps fou pour donner l'accès aux dossiers de mes clés USB. Ils sont pour tout dire inutilisables Les ports USB marchent très bien à condition de ne pas brancher le cable firewire(1394) dans un connecteur USB de la carte mère (l'imbécile).

La carte mère est compatible USB3, le LECM525IN1 est compatible USB2. Ceci explique sans doute cela.


Edit du 4 mai 2010:

Petit retour sur le branchement du Ventirad Noctua NH-U9B-SE2. Un Y est fourni pour brancher les deux ventilateurs. Dans ma précipitation, j'avais branché le 2ème sur une prise FanChassis.
Avec une rotation callée sur 1000tr/min, le i5-750 monte à 38° pour une température de 20° dans la pièce, loin des 72° maxi indiqués par intel.

Autre détail, au niveau du boîtier Antec Three Hundred : il est préférable de faire passer le cordon pour la prise casque à l'écart des autres composants, afin d'éviter les parasites.